Notre plus long séjour aux USA aura duré 11 mois en continu.
Pour cela, nous avons investi dans un camping-car, acheté au Canada, âgé de 30 ans et appelé Casserole en référence au doux bruit de son moteur ;)

Au départ de notre aventure, le frigo, les deux feus de la plaque électrique et les toilettes fonctionnaient. Lorsque nous l’avons quitté 37000 km plus loin, heu …, en fait, seule une plaque électrique marchait !

 

p1020978

Avant de partir:

Visa : un conseil, demandez votre visa pour les USA depuis la France ! Nous avons vraiment galéré pour l’obtenir depuis le Canada. Deux rendez-vous espacés de 1 mois, un dossier béton et 10% de chance de l’obtenir. Heureusement pour nous, nous avons été très chanceux :)

Logement : étant propriétaires, nous avons loué notre appartement.  Nous avons choisi de passer par une agence (pensez à négocier leur commission) pour plus de sérénité. Les contrats pour un meublé sont d’une durée de 1 an, au contraire des contrats pour un vide qui durent 3 ans.

Impôts : Il est possible de remplir sa déclaration avec un an d’avance. Nous avons choisi de confier cette tache à nos parents.

Sécurité sociale : nous avons gardé notre sécurité sociale et heureusement ! Des amis qui avaient fait le choix de se désinscrire (durée du voyage de 3 ans au minimum), ont vraiment galéré pour s’y réinscrire. Elle nous a été inutile puisqu’elle ne fonctionne pas hors Europe sauf les 3 premiers mois ou elle couvre au plafond français (c’est-à-dire rien par rapport au cout médical de l’Amérique du Nord).

Emploi : pour partir plusieurs choix s’offrent à vous : congé sabbatique, congé parental, démission, etc. Eric a choisi le départ volontaire lors d’un licenciement économique de sa boite. L’avantage : le chômage peut-être bloqué 3 ans  + la durée des droits et être réactivé au retour.

Très important, n’oubliez pas de faire toutes les procurations nécessaires avant votre départ : banque, assurance, poste, etc.

Courrier : Nous l’avons mis en place pour 1 an, le temps que toutes les administrations aient notre nouvelle adresse. La Poste a un peu zappé le dernier mois et certains colis sont arrivés à Noël chez nos locataires …

Voiture : nous avons laissé la nôtre aux parents d’Aude.
Nous sommes restés les conducteurs principaux avec les parents d’Aude en conducteurs occasionnels. Du coup, nous n’avons pas perdu notre bonus à notre retour.

Abonnements : le plus pénible ! Ne rien oublier et tout faire dans les temps, aux bonnes dates, etc. Téléphone, mobile, abonnement TV, internet, électricité, gaz, etc.

Passeport : obligatoire pour les enfants. Validité de 5 ans.
Nous voyageons toujours avec le Livret de Famille, qui nous a été demandé lors du passage en camping-car Canada-USA.

Permis de conduire international : facile à faire, le demander à la préfecture. Gratuit et valable 3 ans.

 

DSCN2020

 

Le budget (voyage Canada/USA de 18 mois):

Transport: 45$ / jour (comprenant l’achat du véhicule, les réparations, l’essence, les transports en commun, le bateau, le train, les parkings, etc.)
Alimentation: 14$ / jour (restaurant, courses, etc.)
Logement: 10$ / jour (camping, RV Park, motel, etc.)
Loisirs: 5$ / jour (musées, sorties culturelles, etc.)
Santé: 1.30$ / jour (pharmacie, dentiste pour Aude, pédiatre pour Nolan, etc.)
Bébé: 4$/ jour (alimentation, hygiène, etc.)
Téléphonie: 0.7$ / jour (achat d’un portable avec cartes prépayées)
Habillement: 1$ / jour
Divers: 6$ / jour (frais bancaires, souvenirs, cadeaux, timbres, décoration de Casserole, etc.)

Total: 66$ / jour

Nous sommes partis avec environ 2000 dollars américains et canadiens et notre carte bleue. Avec notre forfait bancaire, il est plus intéressant de payer par carte que de retirer du liquide. Il faut alors faire attention au plafond mensuel de la carte. Il est intéressant de rencontrer son conseiller bancaire pour trouver des placements pour l’argent dédié au voyage (surtout pour une longue période comme nous). Nous avons commencé notre voyage avec un budget de 30 dollars/jour lorsque nous nous déplacions en stop. Nous l’avons augmenté à 90 dollars/jour pour les États-Unis. Il faut toujours savoir s’adapter lorsque l’on voyage et une mise a jour régulière de nos acquis est souvent nécessaire.

 

DSCN1554

 

La vie quotidienne en voyage longue durée:


Ou dormir : au Canada, nous avons choisi le camping sauvage, le camping privé et l’hébergement chez l’habitant. Nous avons aussi utilisé le couchsurfing, possible en famille. C’est un moyen de voyage que nous recommandons très chaleureusement !

Aux Etats-Unis, nous avons beaucoup dormi sur les parkings des Wall-Mart, seuls établissements privés acceptant gratuitement les camping-car pour la nuit. Très pratique et très économique, notre voyage restera toujours lié à cette chaine de grands magasins. Nous y avons même baigné Ti’Pou dans les toilettes familiales !

Une à deux fois par semaine, nous dormions dans des RV Park, camping adaptés aux camping-car. Avec la carte Passeport America, les nuits nous revenaient à 10-20$. Nous en profitions pour laver nos vêtements, prendre de longues douches chaudes et pour plonger dans les piscines ;)
Nous avons aussi beaucoup dormi dans les camping des parcs nationaux ou d’état, très accessibles financièrement.

Ou manger : au Canada, il revient vite cher de se faire des sandwiches charcuterie-fromage. Nous options pour les traditionnels pates-riz-purée et les boites de conserves, faciles à cuisiner avec notre réchaud. Nous mangions aussi souvent au Tim Hortons, fast-food spécialisé dans les sandwiches et les donuts. Nous y avions un repas pour 5 a 6 dollars par personne.

Aux Etats-Unis, il est plus facile de manger pour pas cher : les hot-dogs à 1,50 dollars à New-York, les buffets à volonté à moins de 10 dollars, boissons et café compris, les restaurants chinois, les rayons frais des grandes surfaces, etc. Le must, les buffets des hôtels à Las Vegas ou l’on peut manger tout ce que l’on veut pour quelques dollars !
Notez aussi que la plupart des grandes surfaces proposent des deals à la semaine sur une sélection de produits. Nous avons ainsi pu profiter des deux litres de limonades pour moins d’un dollars, du pain de mie à moins de 50cents, de fruits à tarif avantageux, etc.

Retirer de l’argent : aucun problème en Amérique du Nord pour retirer de l’argent, il y a des distributeurs à tous les coins de rue. Sauf à la gare centrale de Montréal ou nous avons bien galéré pour trouver un distributeur acceptant les cartes VISA.
A noter : pas besoin de son code secret, la facturette est tirée à double exemplaire, que vous signez. Attention à ne pas perdre sa carte, très peu de commerçants nous ont demandés une pièce d’identité. Dans certains états, pour acheter de l’alcool, il faut impérativement une pièce d’identité américaine.

Publicités

Une réponse "

  1. azimutdu66 dit :

    Bonjour

    Ça c’est vraiment du camping-car en vadrouille, bravo !

    A vous suivre ….

    Bernard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s